Lutte contre l’apatridie: Les Parlementaires ivoiriens s’engagent aux cotés du HCR

0
66

 

Le Réseau  des parlementaires ivoiriens pour la Migration, les Réfugiés et les Apatrides (RP/MIRA) a rencontré le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés le lundi 7 mai 2018 dans les locaux du HCR.

Dans le cadre de ses rencontres avec ses partenaires, le RP/MIRA a eu une séance de travail, lundi, avec le HCR. Selon l’honorable BEMA Coulibaly, président dudit réseau, il s’agit de présenter au HCR, l’organisation qu’il dirige. ‘’Le RP/MIRA a pour objectifs de promouvoir la politique d’encadrement de la migration, la protection des réfugiés et des déplacés internes et la contribution à l’éradication de l’apatridie, à travers notamment la mise en place d’un cadre législatif et la promotion de la déclaration de naissance’’, a déclaré M.Bema, qui n’a pas manqué de solliciter l’appui du HCR.

Quant à M.Mohamed Askia Touré, Représentant résidant du HCR, il a rappelé la culture d’hospitalité de la Côte d’Ivoire avant de déplorer que ce pays devienne le deuxième pays africain touché par le fléau de l’immigration clandestine après le Nigéria. Il a du reste souhaité que les politiques n’instrumentalisent pas la question de l’apatridie, qui relève, a-t-il noté, des Droits de l’Homme, avant d’exprimer le soutien du HCR aux initiatives du RP/MIRA.

Hervé Gobou