Portrait : Ibrahim Konaté PDG d’Ivoire Petroleum SA, un modèle de réussite sociale au service de la population de Port-Bouet

0
1079

Parti de rien, M.le PDG d’Ivoire Petroleum SA Ibrahim Konaté est aujourd’hui un véritable modèle pour la jeunesse de Port-Bouet commune qui l’a vu grandir. Après son baccalauréat en arabe obtenu dans les années 1980, Konaté se lance dans les petites affaires et activités, ainsi de vendeur de « brodes », ( les habits qui se vendent à la crié dans la commune d’Adjamé), il obtient son permis de conduire et devient chauffeur de taxi, ensuite pompiste et gérant de stations d’essence pendant de longues années, en véritable travailleur il gravit les échelons dans les affaires. Aujourd’hui à la tête d’une holding composée de plusieurs sociétés, sept au total ( la chaudronnerie, l’entretien industriel dont il est le seul ivoirien sur les 3 sociétés agréés et propriétaire également du luxueux  complexe hôtelier  » Djigui » hôtel de la Riviera Attoban d’une valeur de plus de 2 milliards ). Au plan social notamment à Port Bouet, Konaté Ibrahim s’investit beaucoup, il a fait embaucher dans ces sociétés plus de six cent (600) jeunes de la commune issus de différents quartiers, il assiste financièrement et de façon régulière les couches les plus défavorisées des différents quartiers pauvres, Gozasse, Adjouffou, A Nani, Carrefour Aéroport, Port Bouet centre, Vridi…  C’est d’ailleurs à  juste titre et pour ces nombreux actes de générosité que ces populations que nous avons rencontrées après une enquête minutieuse dans cette cité, le réclament pour prendre la mairie aux prochaines élections municipales et succéder à madame Hortense Aka Angui. Selon les habitants de Port Bouet, Konaté Ibrahim est un véritable agent de développement qui peut aider la commune à se développer davantage. Notons pour terminer qu’au terme de notre enquête, nous avons constaté que Ibrahim Konaté fait l’unanimité dans la plupart des sous quartiers de la commune, les habitants de toutes obédiences, de toutes confessions religieuses et ethniques se reconnaissent en lui.

RK