Recherche scientifique: les capacités des chercheurs du CRE renforcées par le PASRES

0
228

Dans la droite ligne de la célébration des dix ans du PASRES, un atelier de consolidation des capacités des chercheurs du Centre de recherche en écologie (Cre) a ouvert ses portes, le mercredi 4 avril 2018 au CRE, sous les auspices du PASRES.

 

Outiller les chercheurs du Cre en matière de rédaction de projets de recherche scientifique et de recherche de financements. Ainsi se décline l’objectif de l’atelier que le Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres) a organisé, les 5 et 6 avril 2018, à Abidjan.

A cette occasion, Dr Sangaré Yaya, le secrétaire exécutif du Pasres a précisé que cet atelier s’inscrit dans l’agenda des activités commémoratives du 10eme anniversaire de son institution. « Nous avons décidé de marquer cette commémoration par des activités scientifiques de grande envergure parmi lesquelles des conférences internationales, des ateliers et séminaire de formation au profit des chercheurs et centres de recherche d’Abidjan et de l’intérieur du pays », a-t-il affirmé.

Selon lui, l’investissement dans la recherche scientifique est indispensable pour développer la Côte d’Ivoire. C’est ainsi que le Pasres a décidé d’apporter son appui pour la résolution des problèmes de financement et de valorisation des résultats des travaux dans ce domaine en initiant des ateliers de formation des chercheurs à la rédaction des projets de recherche scientifique et à la recherche de financement. « Notre ambition en initiant ces ateliers de formation est de contribuer à faire de nos chercheurs, des acteurs majeurs du développement de notre pays, par leur capacité à rédiger des projets de recherche à fort potentiel d’innovation et présentant un impact socio-économique bénéfique pour les populations », a déclaré Dr Sangaré Yaya.

« Un financement consistant et permanent des activités de recherche est un gage de développement socio-économique et environnemental réel », a renchéri Ballé Pity, le représentant la directrice du CRE, se félicitant de l’excellence des relations entre la Côte d’Ivoire et la Suisse qui a permis la mise en place du Pasres.

 

HG