Transport maritime : ‘’L’ARSTM, un des piliers de l’intégration sous-régionale’’, selon Dominique Ouattara

0
435

‘’Depuis sa création en 1987, l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM), constitue l’un des piliers de l’intégration régionale dans le domaine des métiers de la mer’’, a déclaré Dominique Ouattara lors de la journée de célébration de l’excellence du genre à la faveur des 30 ans de cette prestigieuse école. C’était le mercredi 2 aout 2017 dans l’enceinte de ladite académie.

Elle a salué les heureux bénéficiaires d’une ‘’formation militaire, technique et scientifique de haut niveau’’. ‘’Le métier de la mer que chacun de vous a choisi est un métier noble et passionnant qui vous amènera à découvrir le monde et à réaliser vos rêves. Je voudrais donc vous inviter à le pratiquer avec beaucoup de conviction et de motivation’’, a indiqué la première dame aux élèves dont les meilleurs ont été récompensés en nature et en espèce.
Des équipements, une ambulance médicale ainsi que 1000 doses de vaccins contre la fièvre typhoïde ont été également offerts par la Première dame.
Le ministre d’Etat Guinéen en charge des transports, Oyé Guilavogui, Président du Conseil d’administration de l’ARSTM s’est dit pour sa part ‘’heureux’’ et ‘’rassuré’’ par le dynamisme impulsé à cette Académie par son Directeur général, le Colonel Karim Coulibaly.

Auparavant, le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné a indiqué que la question du genre et de l’autonomisation de la femme reste insuffisamment adressée du fait des pesanteurs ethnoculturelles. Il a toutefois souligné les ‘’initiatives louables’’ du gouvernement ivoirien en matière d’équité et du genre.
Le gouvernement est toujours resté attentif aux questions du genre. Conformément à la Constitution de la 3è république, le gouvernement a réalisé des actions destinées à relever les défis institutionnels, économiques et culturels en matière d’égalité de chance, de l’équité et du genre, a expliqué M. Koné.
Saluant les initiatives de la Première dame ivoirienne en faveur de la cause féminine, Amadou Koné a encouragé les élèves de l’ARSTM à s’inspirer du modèle de réussite féminin incarné par Mme Ouattara. « Vous avez en votre marraine, un exemple accompli d’excellence et de réussite de la femme », leur a-t-il dit.
Au nom des étudiants, Judith Mafo a exprimé la gratitude des pensionnaires de l’ARSTM aux gouvernements des différents Etats-membres de l’Académie avant de souligner ‘’le problème de stage d’embarquement’’, qui constitue un ‘’goulot d’étranglement’’ pour les étudiants. A cette préoccupation, le ministre Amadou Koné s’est engagé à trouver une solution avec les différents acteurs du secteur.
L’Académie est l’institution régionale en charge de la formation maritime, industrielle, portuaire et des questions de sûreté et de sécurité en mer des quinze pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et du Centre dont huit sont membres du Conseil d’Administration à savoir : le Bénin, le Burkina Faso, le Gabon, le Congo, la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Togo et la RD Congo avec l’Organisation Maritime de l’Afrique de l’Ouest et Centre (OMAOC).
Depuis sa création en 1987, l’Académie a formé plus de 8000 cadres africains. Elle compte cette année académique 612 élèves dont 109 filles ressortissantes de ces Etats. Les festivités marquant son trentième anniversaire sont parrainées par le Président Congolais, Denis Sassou N’Guesso.

Rodrique Koffi