Zadi Djédjé introuvable depuis décembre 2017 : Ses parents et amis lancent un SOS

0
252

Le président du Front Pupillaire Uni (FPU), Zadi Djédjé, et son épouse Ouréga Chantal, vice-présidente des OFFPU sont aujourd’hui introuvables. Leurs familles et voisins s’interrogent sur leur situation.

« Depuis la nuit du 21 décembre 2017 Dame Ourega Chantal n’a plus été aperçu  à son domicile par ses voisins avec les enfants. Son époux quant à lui aurait échappé à un enlèvement dans la nuit du 24 décembre alors qu’il se préparait  pour la veillée de Noël. Des hommes armés ont fait irruption à son domicile à Yopougon (importante commune d’Abidjan) considérée par le régime en place en Côte d’Ivoire comme le bastion de l’ex-président détenu à la CPI », laissent entendre des parents et des voisins du couple, face à la presse  ivoirienne, ce mercredi 10 janvier 2018.

Etait-ce une réelle menace pour l’engagement politique de la famille qui réclame la libération de Laurent Gbagbo  et Charles Blé Goudé ainsi que de tous les prisonniers politiques ivoiriens, depuis la crise  postélectorale de 2011 ?

«Nous ne voyons plus les membres de cette famille depuis la fin de  l’année 2017. Le constat a été fait en ce début de nouvel an, alors que nous savons qu’ils n’ont pas déménagé ailleurs, puisqu’apparemment toutes leurs affaires sont encore là, dans leur maison. Mais comme nous les voisins nous ne pouvons pas forcer leur porte ou encore prendre un huissier, nous attendons  toujours leur retour. En priant qu’il ne leur arrive rien de grave. En tout état de cause, cela nous étonne. Le bruit d’un courrier de menace de mort déposé au domicile de la famille avait un moment fait le tour du quartier».

Un peu plus tard c’est un membre de sa famille politique le Front populaire uni contacté qui indique ceci : «Nous informons la communauté internationale et nationale que l’homme politique Zadi Djédjé, son épouse et leurs enfants sont  injoignables voire introuvables depuis plusieurs jours ».

Zadi Djédjé anciennement membre de l’alliance des jeunes patriotes de Charles Blé Goudé s’était réfugié, lors de la crise de 2011 au Ghana et au Togo avec sa famille avant de regagner la Cote d’Ivoire  en 2013. Pour participer à la réconciliation nationale avec le régime actuel. Zadi Djédjé a été aussi celui qui a piloté la coalition des nouveaux majeurs pour la victoire du candidat Laurent Gbagbo.

Des menaces contre le couple

De retour d’exil, il crée le Front populaire Uni avec des ‘‘patriotes’’ pour montrer la prédisposition des proches de Laurent Gbagbo à franchir le pas contre la méfiance qui régnait encore en Côte d’Ivoire.   Son épouse  Ouréga Chantal a été présidente des femmes de l’OFFPI section de Yopougon Maroc de 2008 à 2010. Ensuite  elle a été nommée directrice de campagne du candidat Laurent Gbagbo par Issa Malick Coulibaly, directeur de campagne du candidat de la mouvance présidentielle (LMP) pour la présidentielle de 2010, dans sa zone électorale. A cette époque, elle a fait l’objet de plusieurs menaces dans son quartier, son véhicule brûlé, elle a été battue et laissée pour morte. Elle a réussi à s’enfuir du pays  avec son époux Zadi Djédjé pour le Ghana.

Rentrés de leur exil en 2013 grâce à un émissaire politique du pouvoir, Zadi Djédjé crée  la  Coalition de la jeunesse patriotique pour la paix et la réconciliation. Une caravane nationale pour le pardon et la réconciliation est organisée par lui et son épouse pour ramener la paix dans le cœur des ivoiriennes et ivoiriens. Puis, il crée son parti politique le FPU-le Front Populaire Uni et annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2015. Face à quelques menaces, il se désiste pour soutenir le candidat du RHDP Alassane Ouattara.

Aujourd’hui le président du FPU et son épouse vice-présidente sont très amers avec le régime en demandant la libération des prisonniers politiques, de Laurent Gbagbo plus et Charles Blé Goudé.

La situation que vit le couple Zadi Djédjé est-elle, en outre de l’appel à la libération de prisonniers  politique, la résultante de  leur   message à une nouvelle génération au pouvoir en 2020 avec Guillaume Soro au pouvoir ?  Alors que le régime d’Abidjan se réclame d’un Etat démocratique avec la liberté d’expression et autres libertés garanties. Pour l’heure, ce couple n’a pas encore fait signe vie devant les menaces présumées fussent-elles !

HERVEMAKRE